Critique de film #2 - Super

                        Super affiche

Un loser qui décide de devenir un super héros. Kick Ass nous avait déjà servi ça de façon quasi-parfaite à mon goût, et j’étais pressée de renouveler l’expérience. Donc naturellement, quand j’ai lu le synopsis de Super, je me suis dit “super !” (pardon.)

Après visionnage, je me demande encore comment le critiquer. A la fois complètement génial et totalement naze, le film est simplement… étrange. Difficile à expliquer, de par la multitude de sentiments ressentis tout au long du film. 

Rainn Wilson a la tête parfaite du loser, et joue le rôle divinement bien, Liv Tyler, comme à son habitude, est fabuleusement mauvaise, et Ellen Page pourrait rendre n’importe quel film merveilleux donc ça compte pas. Je suis amoureuse d’elle

Tout le long du film, on se demande où l’histoire va nous amener. Quel va être le fin mot de l’histoire. Est-ce que le raté va finalement devenir un héros ? Est-ce que son acolyte dérangée psychologiquement va finir à l’asile ? Le supér héros loser et son costume fait à l’arrache sur un coup de tête est réellement attachant. Mais à plusieurs reprises, des scènes étranges et malsaines laissent une drôle d’impression. On en vient même parfois à se demander si le héros est un super héros ou un total psychopathe, quand on le voit fracasser ses “ennemis” à coups de clé à molette…

Mais ces moments étranges sont rattrapées par les scènes drôles qui reviennent assez régulièrement. On rit beaucoup, on se pose beaucoup de questions (POURQUOI Liv Tyler bordel ? POURQUOI ?), et l’intégration d’onomatopées façon cartoon coloré rattrapent facilement le côté trash et tragique de certaines scènes.

super le film

En bref, un film VRAIMENT étrange, qui se distingue du genre et s’éloigne de son plus proche parent - Kick Ass - tout en gardant le côté mi-candide mi-déjanté que j’avais tant aimé. A voir.

  1. tunistar a reblogué ce billet depuis allyauxfraises et a ajouté :
    http://protostar.e-monsite.com/pages/politics.html
  2. allyauxfraises a publié ce billet
Les commentaires de ce blog sont propulsés par Disqus